Résidence

Camille Pépin à Besançon et Belfort

By 1 février 2021février 11th, 2021No Comments

Si confinement et couvre-feu ont eu raison de la venue de Camille Pépin à l’automne et de plusieurs projets envisagés de longue date, nous avons eu la joie de retrouver notre compositrice en résidence à l’occasion de trois journées fin janvier.

Les conservatoires du Grand Besançon et du Grand Belfort l’on accueilli pour un programme riche de répétitions, rencontres et formation ! Retour sur ces journées.

Vendredi 29 janvier

Conservatoire à rayonnement régional du Grand Besançon

Camille Pépin a accompagné une jeune élève pianiste dans le travail de sa pièce Number One, pièce qu’elle prépare pour son examen de DEM (Diplôme d’études musicales).

Travail de Number One

Samedi 30 janvier

Conservatoire Henry Dutilleux du Grand Belfort

Camille Pépin a pu entendre le travail d’une professeur et d’une élève sur deux de ses pièces : Kona-Hana, pour violoncelle seul, et Nighthaws, pour harpe. Sa présence à permis d’approfondir le travail des musiciennes.

Notre compositrice a également pu rencontrer deux classes de jeunes danseurs qui débutent un travail d’improvisation autour de sa pièce Lyrae. Elle a pu leur donner des pistes pour approfondir l’univers de sa pièce et leur présenter la partition originale.

Regards sur la partition de Lyrae avec un groupe de danseurs

Travail de Nighthawks

Lundi 1er février

Conservatoire Henry Dutilleux du Grand Belfort

Camille Pépin a animé une demi-journée de formation à destination de professeurs de musique du Conservatoire et ouvert plus largement aux membres de la Fédération Musicale de Franche-Comté. L’occasion pour elle de parler de ses influences : la poésie, la littérature, mais aussi la danse et la nature !

La formation s’est terminée par un concert commenté par la compositrice autour de trois de ses pièces :

  • Sonnets, hommage à Henri Dutilleux, pour soprano, flûte alto, cor anglais, basson et piano, par l’Ensemble Contraste
  • Kono-Hana, pour violoncelle seul, par Thérèse Bussière
  • Nighthawks, pour harpe, par Linyel Rakotoniaina

Formation suivie d’un concert-commenté

La presse régionale était présente à Belfort pour suivre la formation du lundi 1er février :

  • France 3 Franche-Comté a réalisé un reportage pour le JT 19/20 du 1er février ;
  • L’Est Républicain Belfort a rédigé un article paru le 3 février.
Lire l'article
X