« Il y a des lieux où la musique s’intègre naturellement dans le décor, Besançon est de ceux-là ».

Bernard Gavoty, Le Figaro, 25 septembre 1948

Rendez-vous du 9 au 18 septembre 2022

Après deux années particulières marquées par la crise sanitaire, le Festival retrouve ses couleurs habituelles et invite six grandes formations symphoniques internationales. Des orchestres européens venant de Suisse, Allemagne (Orchestre de la Radio de Francfort), Belgique (Orchestre symphonique de Liège pour deux concerts, à Besançon et Dole), République tchèque et bien-sûr Besançon, avec l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté en clôture.

Les incursions dans la musique baroque et vocale seront particulièrement marquantes, avec quatre concerts vocaux proposés cette année.
La musique d’aujourd’hui trouvera un nouvel écho avec notamment l’univers d’Alexandros Markeas, compositeur en résidence.
2022 verra également la poursuite des Apéro-jazz (concerts gratuits, en plein air Place Granvelle, de 19h à 20h30) ainsi qu’une programmation de musiques métissées à la rencontre des musiques kurdes et anatoliennes, du tango…

Les premiers noms

Après deux années si particulières pour le monde et pour tout l’écosystème de la musique et des concerts, le Festival de Besançon retrouve ses couleurs habituelles, à la fois fidèle à ses origines et cherchant toujours à se réinventer.
Comme en 1948 et encore plus les années suivantes, grands chefs, solistes, et ensembles renommés sont invités à Besançon et en région. Plus encore qu’à ses débuts, des orchestres européens seront présents, venant cette année de Suisse, Allemagne et République tchèque.
Les incursions dans la musique baroque et vocale seront particulièrement marquantes, tandis que la musique d’aujourd’hui trouvera un nouvel écho avec l’univers d’Alexandros Markeas, compositeur en résidence.
Absentes pendant les premières décennies, musiques du monde et jazz conservent leur place gagnée depuis déjà une vingtaine d’années. Signe de sa volonté d’ouverture (sans doute plus qu’à ses débuts), le Festival commencera par 24H de concerts gratuits, de l’ouverture aux Prés-de-Vaux et à La Rodia, jusqu’aux huit concerts offerts le lendemain dans le centre-ville de Besançon.
Dans un monde encore sous tensions, la musique n’est pas seulement une échappatoire ou un refuge pour chacun, mais elle nous rassemble par les concerts, réunissant artistes, créateur et public.
Association et équipe du Festival, c’est notre mission, notre passion, notre idéal que de créer ces moments où l’humanité est la plus belle, comme l’ont fait tous ceux qui, depuis les fondateurs du Festival, ont contribué à son fonctionnement et son développement.

Jean-Michel Mathé, directeur

Pour accompagner la communication, notre trio de graphistes a conçu un label « 75e édition ».
Il reprend les éléments de notre logo (demi-cercle, trois épaisseurs de trait) et la couleur phare de cette année.

Plongeons ensemble dans l’histoire du Festival

Créé en 1948 à l’initiative du violoniste Gaston Poulet, le Festival de Besançon est le troisième festival de musique créé en France, après Strasbourg et Aix-en-Provence.
Anecdotes, souvenirs, photos d’archives… tous les mois via notre newsletter, et plus régulièrement sur nos réseaux sociaux, découvrez les personnes, les lieux, les petites et grandes histoires qui ont « fait » le Festival !

#anniversaire

Découvrez le teaser 2022